Règlement du BJCE#7

VÉRIFICATION ADMINISTRATIVE

Le conducteur devra être en mesure de présenter aux organisateurs :
-Son permis de conduire.
-L’autorisation du propriétaire si celui-ci n’est pas à bord.
-Les pièces afférentes au véhicule engagé : carte grise, attestation d’assurance et vignette du contrôle technique en cours de validité pour les véhicules y étant soumis.

VÉRIFICATIONS TECHNIQUES

Tous les véhicules doivent être en accord avec la réglementation de leur pays d’immatriculation.

Les organisateurs pourront effectuer, sur les véhicules engagés, des vérifications portant essentiellement sur les points de sécurité suivants :
-Vérification des niveaux de liquide de freins et d’huile.
-Vérification de fixation de la batterie.
-Vérification de l’éclairage et des essuie-glaces qui doivent être en conformité avec le code de la route.
-Présence : cric, roue de secours/kit de gonflage, d’un triangle de sécurité pour les véhicules dépourvus de feux de détresse, ainsi que de gilets fluo.

En raison de la nature de cette manifestation, les véhicules qui auront subi des modifications, devront être ramenés à une hauteur raisonnable, permettant de passer les « obstacles » de la routes (dos d’ânes, ralentisseurs, nids de poules …) sans entraver le bon déroulement de l’organisation.

CIRCULATION-ASSISTANCE

Il ne s’agit en aucun cas d’une épreuve de vitesse. Les participants devront se conformer aux consignes des organisateurs. Les infractions relevées par les forces de l’ordre ne seront pas supportées par les organisateurs mais par les équipages verbalisés.

Toute consommation d’alcool au-dessus du seuil autorisé par le code de la route engagera l’unique responsabilité du conducteur. Tout abus d’alcool et drogues par le conducteur est prohibé lors de la manifestation.

En cas de panne, le conducteur se signalera de manière claire et précise aux autres participants au moyen de son triangle de sécurité et/ou feux de détresse si sont véhicule présente un danger pour les autres participants ou les usagers de la route.

Tout participants ayant quitté le parcours pour des raisons techniques devra le signaler à l’organisation pour éviter des recherches inutiles.

Les participants sont responsables de leur approvisionnement en essence, huile et eau. Des points de ravitaillement en carburant seront mentionnés sur le carnet de route.

DOMMAGES ET VOLS

Les organisateurs déclinent toute responsabilité pour les dommages ou vols survenus aux véhicules garés (et à leur contenu) ainsi qu’à tout élément exposé dans le cadre de la manifestation et pour tout dommage matériel/corporels survenu sur le parcours.

APPLICATION DU RÈGLEMENT ET RÈGLES DE BONNES CONDUITE

Du fait de son engagement, chaque participant est considéré comme adhérent au présent règlement et accepte de se conformer aux décisions des organisateurs. Tous les cas non prévus au présent règlement seront tranchés par les organisateurs et seront sans appel.

AUCUNE RÉCLAMATION NE SERA ADMISE en raison du caractère amical de la manifestation. Tout comportement inamical ou dangereux sera sanctionné par l’exclusion de la manifestation. Aucune impolitesse ne sera tolérée vis-à-vis des organisateurs, officiels, contrôleurs et autres participants.

SÉCURITÉ

En cas d’incident, merci de vous diriger immédiatement vers Mathieu LE BOAHEC (Mathieu). Si vous êtes dans l’incapacité de vous diriger vers cette personne, merci de la contacter. Si elle reste injoignable composer directement le 18 (ou 112 depuis un téléphone portable) et dirigez vous vers les organisateurs Kévin FERRÉ (_Doug_) ou Carine Prigent (Lillie Burton).

Durant le parcours, des motards seront présent pour gérer d’éventuels soucis et stopper le convoi si besoin. Vous pouvez donc vous diriger vers ces personnes en cas d’urgence et si Mathieu LE BOAHEC (Mathieu) est indisponible, soit directement, soit par téléphone.

Un rappel de l’attitude à adopter face un accident :
-L’alerte doit être rapide et précise, elle doit se faire après la protection (suppression du danger, balisage …), et après un examen de la situation et de l’éventuelle victime, pour savoir quels éléments transmettre.

Lorsqu’une personne contacte un service d’urgence, elle doit penser à indiquer :
-Son nom,
-Le numéro de téléphone d’où elle appelle,
-La localisation précise de l’accident avec en particulier la commune,
-La nature du problème : malaise ou accident, ce qui s’est passé, les circonstances de l’accident,
-Les risques résiduels éventuels (incendie, produit chimique, route à grande circulation, etc.),
-Le nombre de victimes,
-La gravité de l’état de chaque victime (si elles ne sont pas trop nombreuses),
-Les premières mesures prises et gestes effectués (protection, gestes de première urgence),
-Elle doit répondre aux questions, écouter les conseils, attendre les instructions avant de raccrocher.
Il ne faut jamais raccrocher avant que le service de secours contacté ne l’ait demandé. Une fois les secours prévenus, il faut si possible revenir vers la victime pour la surveiller en attendant les secours. Certains gestes peuvent éviter l’aggravation de l’état de la victime et améliorer ses chances de survie.